A LA UNE

REVUE ANNUELLE DU PROGRAMME DE COOPERATION ENTRE UNFPA-GOUVERNEMENT 2019

Sous la coordination du Ministère de l’Economie et des Finances, cette revue annuelle a pour principaux objectifs de faire le bilan des réalisations d’exécution au cours de l’année 2019, de partager les leçons apprises et les bonnes pratiques, d’évaluer les goulots d’étranglement et de convenir des solutions appropriées et d’élaborer les perspectives pour la mise en œuvre des activités pour l’année 2020 qui sera l’année de préparation du nouveau programme pays.

Atelier du comité de pilotage conjoint de l’UNDAF

Les membres du  Comité de pilotage conjoint du cadre de coopération des Nations Unies à Madagascar ou Plan cadre des Nations Unies pour l’Aide au développement (UNDAF), co-présidé par Monsieur le Ministre de l’Economie et des Finances, et Madame le Coordonnateur Résident du Système des Nations Unies à Madagascar, Violette Kakyomya,  se sont réunis  ce jour pour la validation des résultats de l’évaluation finale de l’UNDAF 2015 – 2019, la Revue de l’UNDAF au premier semestre 2019  et la présentation de la feuille de route pour la formulation du nouveau cadre de coopération des Nations Unies pour le Développement Durable.

Réunion de sensibilisation des secteurs pour la constitution d’une base de donnée sur les indicateurs des ODD et la rédaction du rapport zéro

Actuellement, le processus de mise en œuvre des ODD entre dans la phase de l’établissement d’un rapport zéro sur la situation des ODD à Madagascar. De ce fait, le Ministère de l’Economie et des Finances à travers la Direction Générale de l’Economie et du Plan a mandaté l’INSTAT pour la constitution d’une base de donnée sur les 85 indicateurs des ODD et la rédaction dudit rapport zéro.

Situation économique du premier trimestre 2019

Aux vues des tendances enregistrées durant les trois premiers mois de l’année 2019, la croissance du PIB pour cette année resterait positive et soutenue.
Aux vues des tendances enregistrées durant les trois premiers mois de l’année 2019, la croissance du PIB pour cette année resterait positive et soutenue.

Au niveau macroéconomique, les importations en équipement se sont accrues, la masse monétaire a augmenté grâce aux crédits octroyés à l’économie par les banques primaires, et les dépenses en capital sont relancées, confirmant ainsi la bonne tenue des investissements malgré un léger repli des exportations.