ATELIER DE PRÉSENTATION ET DE VALIDATION DU PROJET: « DÉVELOPPEMENT DES FACTEURS DE PRODUCTION VITAUX, EAU ET ENERGIE DANS LE GRAND SUD DE MADAGASCAR ».

Une réunion s’est tenue le mardi 21 janvier 2020 au Bâtiment Plan à Anosy. Elle a eu pour objet le projet ci-après:

Nom du projet :

 

Développement des facteurs de production vitaux, eau et énergie dans le Grand Sud de Madagascar.
Régions concernées : Androy, Anosy et Atsimo Andrefana
Population des régions concernées : 2.74 millions, représentant 11% de la population totale de Madagascar
Financement : Trust Fund for Development (TED) de la Fédération de Russie et PNUD
Montant : 4 millions USD
Partenaire d’exécution : PNUD Madagascar
Période de mise en œuvre : Janvier 2020 à Décembre 2021
ODD concernés : ODD1, ODD 2, ODD 3, ODD 5, ODD 6, ODD 7.

Le Projet « Développement des facteurs vitaux de production, eau et énergie dans le Grand Sud de Madagascar » vise la réduction de la pauvreté à travers l’amélioration des conditions de vie et la réduction des inégalités en renforçant l’accès de la population aux facteurs de production essentiels, principalement l’eau et l’énergie.

L’objectif du projet est d’améliorer l’accès aux facteurs de production eau et énergie, de soutenir une production agricole durable et promouvoir la mise en place de zones de transformation au niveau de six communautés rurales des régions concernées. Une hausse de la productivité économique et une augmentation des revenus amèneront à une amélioration des conditions de vie.

Les résultats attendus :

  • Les populations locales ont accès à l’eau potable, elles utilisent des infrastructures hydroagricoles qui font augmenter leur capacité de production et améliorent leur sécurité alimentaire et bien-être ;
  • Les ménages vulnérables dans les zones cibles ont accès à l’énergie ;
  • La résilience des agriculteurs cibles est renforcée à travers la pratique des techniques de production moderne et la diversification d’activités génératrices de revenus ;
  • Des PME, des groupements professionnels et des associations de producteurs sont créés, ils améliorent la qualité de leur production et ont accès à des services financiers inclusifs et aux marchés local et international.

Le projet est structuré autour de 5 principales composantes :

  • Développement d’infrastructures d’accès à l’eau potable et hydroagricoles ;
  • Electrification rurale avec de l’énergie renouvelable ;
  • Développement de capacités de production agricole et diversification de sources revenues ;
  • Mise en place d’une Zone de Transformation Economique, appui aux PME, aux groupements professionnels et aux associations de producteurs ;
  • Mise à l’échelle du projet à travers la formulation de projets qui seront soumis au programme d’échanges de dette de la Fédération de Russie.

Les différents partenaires de mise en œuvre sont : les ministères centraux et leurs démembrements i.e. Ministère de l’Economie et des Finances, Ministère de l’Agriculture, de l’Elevage et de la Pêche, Ministère de l’Energie, de l’Eau et des Hydrocarbures; les ONG locales ; le secteur privé ; les autorités locales ; les établissements publics pertinents ADER, ORE, etc ; et les autres agences du SNU principalement UNICEF, ONUDI, FNUAP.