Haute Matsiatra

Le cadre physique et administratif

Localisation géographique et cadre physique

  • Localisation géographique        

La Région Haute Matsiatra est située dans la province de Fianarantsoa, dans le centre de l’île. Elle fait partie des  hautes terres centrales de Madagascar et est située entre 45,51°et 47,41° longitude Est et 20,68° et 22,21° latitude Sud. La capitale de la région est Fianarantsoa. Elle s’étend sur une superficie de 23 034,6 km², représentant 20,46 % de la superficie totale de la province de Fianarantsoa.

La Région Haute Matsiatra est délimitée par la Région Amoron’i Mania au nord, la Région Ihorombe au sud, la Région Vatovavy Fitovinany à l’est et les Régions Atsimo Andrefana et Menabe à l’ouest. La Région Haute Matsiatra compte au total 7districts (dont Isandra, Ikalamavony, Ambohimahasoa, Lalangina, Fianarantsoa I, Vohibato, Ambalavao), 82 communes et 787 fokontany.

Tableau 1. Superficie de chaque district dans la région de Haute Matsiatra

Unité : km2

District

Superficie

Ambalavao

4 826

Ambohima hasoa

1 824

Fianarantsoa I

113,6

Ikalamavony

9 824

Isandra

1 450

Lalangina

1 758

Vohibato

3 239

Ensemble de la région

23 034,6

Source : MEI/CREAM/Monographie 2009

  • Hydrologie        

L’hydrographie de la Région Matsiatra Ambony est caractérisée par le bassin versant du Mangoky. Le réseau hydrographique de ce bassin versant prend sa source dans les Régions Matsiatra Ambony et Ihorombe (rivières Manantanana – Zomandao et Ihosy).
Un système hydrologique très important prend naissance dans le massif d’Andringitra et génère, en aval, des rivières importantes dont Zomandao (affluent de la Mangoky), Menara haka, Iantara (affluents du Manampatra) et Rienana. Les bassins versants dépendant de ces rivières jouent un rôle important en matière de développement agricole et nombreux sont les villes/villages qui dépendent des cours d’eau sortant du massif.
La région est traversée par trois grandes rivières, qui forment toutes des affluents du fleuve Mangoky, notamment

  • la rivière Zomandao au sud de la région;
  • la rivière Manantanana dans la partie centrale;
  • et la rivière Matsiatra qui prend source dans la partie centrale et passe dans la ville de Fianarantsoa mais qui plus en aval, forme la limite Nord – Ouest de la région.

La superficie totale du bassin versant de Mangoky est de 55 750 km² et il se déverse dans le canal de Mozambique.
Les principaux cours d’eau sont Mitody, Manambaroa, Fanindrona avec la source de Fisakana traversant Fandriana et Manandriana dans la Région Amoron’i Mania. Il y a aussi le fleuve Namorona qui traverse la Région Vatovavy Fitovinany mais dont la source se trouve dans la Région Matsiatra Ambony. Comme ce fleuve Namorona alimente une centrale hydro – électrique, une dégradation du bassin versant le protégeant aura des impacts sur la fourniture d’électricité de plusieurs villes de la Province de Fianarantsoa.
A part les grandes rivières et les cours d’eau, la région abrite également des lacs et des zones marécageuses non négligeables.
Quelques sites, ayant fait l’objet d’études et d’inventaires méritent pourtant, d’être souligné:

  • la zone d’Ambalakindresy est constituée par des lacs et des marais dont certains ont été déjà convertis en périmètres de culture et en rizières ;
  • marais et lacs de la région de Sa hambavy au bord du Chemin de Fer de Fianarantsoa – Côte Est (FCE) plus précisément à une vingtaine de kilomètres environ à l’est de la ville de Fianarantsoa ;
  • marais d’Ambodivohitra : C’est un grand marais situé dans la forêt humide de moyenne altitude au Nord – Est d’Ambalavao. Beaucoup de ruisseaux circulent dans la station entre la végétation herbacée qui couvre environ les 96 % de sa superficie ;
  • zones humides de la vallée de Manambolo Ces zones humides de la zone périphérique d’Andringitra comprennent une rivière et plusieurs marais localisés dans les dépressions et les bas – fonds de la vallée de Manambolo. La région est bordée par des collines couvertes de lambeaux de forêt primaire de moyenne altitude et de savanes herbeuses.

Pédologie

La Région Matsiatra Ambony est caractérisée par des sols ferralitiques jaunes/rouges et rouges ; de superficies assez importantes, mais discontinues. L’on remarque en outre la présence de sols ferrugineux tropicaux couvrant la partie centrale de la région et des îlots d’association de sols ferralitiques rouges et jaunes/rouges et des sols faiblement ferralitiques et Ferri sols. Cet ensemble est réuni dans l’espace de la région par des sols peu évolués et rankers, ainsi que des sols peu évolués dunaires sableux.
Les bas – fonds portent essentiellement des sols hydromorphes à Gley. Leur mise en valeur a commencédepuis l’installation de la population dans la zone et comporte deux aspects : aménagement et mise en culture.
Les terrasses rizicoles (kipahy) constituent une particularité de la région. Pour pallier l’insuffisance des bas – fonds et profitant des possibilités de captage d’eau en  hauteur, les paysans ont installé des terrasses irrigables sur les flancs des collines

Géologie         

La géologie de la Région Matsiatra Ambony se démarque par la coexistence de deux systèmes:

  • le système de Vohibory qui s’allonge et se rétrécit du Nord vers le Sud ;
  • le système du graphite, dans la partie Est de la région et parallèlement à la côte.

Entre ces deux systèmes sont plaqués :

  • des roches granitiques et migmatites de Tampoketsa, sous forme de minces filets allongés le long des régions d’Amoron’i Mania, de Matsiatra Ambony et d’Ihorombe, toujours du Nord au Sud ;
  • des couches allongées parallèles à la côte et des îlots discontinus de roches granitiques ;
  • le système Androyen : très important dans la région. Ce système couvre environ le tiers de la région de Matsiatra Ambony dans sa partie occidentale.

Ce sont des roches essentiellement cristallines. Les terrains sédimentaires sont aussi importants dans les parties centrales et orientales de la région.

Formation végétale         

La Région possède une superficie couverte de forêts de 59 453 ha en 2005 .
Quant à la végétation, elle est dominée par les grandes superficies de savanes dont on peut distinguer deux types :

  • les savanes herbeuses a Hyparrhenia rufa, Hyparrhenia et Heteropogon ;
  • les savanes herbeuses de l’Ouest a Hyparrhenia dissoluta et Heteropogon.

Ces deux types de savanes couvrent les parties centrales de la région, tandis que dans les parties orientales sont localisées les savanes et steppes à Aristida et Ctenium ou Loudetia.
Ces différents types de savanes qu’on rencontre dans la région sont délimités par un mince filet de forêt dense ombrophile de moyenne altitude.
La partie orientale des hautes terres, limitrophes du pays Tanala est caractérisée par la présence du corridor forestier reliant les deux parcs nationaux de Ranomafana dans la Région Vatovavy Fitovinany et de celui d’Andringitra dans la Région Matsiatra Ambony au sud.

Climatologie       

La Région Matsiatra Ambony est dotée d’un climat de type tropical d’altitude qui alterne deux saisons bien distinctes :

  • de novembre en avril : période chaude et pluvieuse laquelle concentre 90 % des précipitations. (1 000 à 1 200 mm/an). La température maximale peut atteindre 30 °C ;
  • de mai en octobre : période fraîche et humide pendant laquelle la température peut diminuer jusqu’à 6 °C.

Température
Classée parmi les régions les plus froides de Madagascar après la région de Vakinankaratra, la température moyenne de la région est de 14,6 °C avec un minimum de 10 °C et un maximum de 18 °C. On remarque qu’au fur et à mesure qu’on descend vers le sud, on constate une augmentation des températures jusqu’à 20 °C. Le même phénomène est observé dans le centre des  hautes terres vers l’Ouest que vers l’Est.
Pluviométrie
La pluviométrie de la région diminue d’Est en Ouest avec une moyenne de 1 400 mm. La période pluvieuse commence en novembre et le niveau maximum des pluies est enregistré en mois de décembre et janvier. La fréquence des pluies décroit rapidement à partir du mois d’avril et la période la plus sèche est comprise entre le mois de mai et le mois d’octobre, durant laquelle les précipitations prennent la forme de crachin.

Sauvegarde de l’environnement

La Déforestation
La déforestation et les feux de brousse figurent parmi les problèmes environnementaux rencontrés dans la région. De 1990 à 2000, le taux de déforestation était approximativement de 23 % soit une superficie de 17 537  ha. Le tableau ci-dessous montre l’évolution de la couverture forestière de la région de Matsiatra Ambony jusqu’en 2005.

Tableau 2. Evolution de la couverture forestière dans la Région Matsiatra Ambony

Unité : ha

Année

Superficie en ha couvert des forêts

1990

77 212

2000

59 675

2005

59 453

Source : Projet JARIALA/2008

La création des Komitin’ny Ala sy ny Tontolo Iainana

Une stratégie de lutte contre les feux de brousse a conduit à la création des KASTI ou Komitin’ny Ala sy ny Tontolo Iainana au niveau des fokontany. Ce sont des structures locales qui contribuent dans la sauvegarde de l’environnement. Actuellement, le nombre total cumulé de KASTI créé dans la Région Matsiatra Ambony s’élève à 320 286 KASTI ont été créés entre 2006 et 2010, et 34 durant l’année 2011.

Tableau 3. Evolution du nombre de KASTI créé dans la Région Matsiatra Ambony entre 2006 et 2011

Unité : Nb

Année

KASTI crées

2006-2010

286

2011

34

Total

320

Source : BD / RSE/DREF- haute Matsiatra, Novembre 2011

Le Reboisement :
On ne dispose pas de données complètes qui renseignent sur les superficies totales brûlées au niveau de la région. Les données partielles (sans Fianarantsoa I) recueillies en 2010 font état de 532,69 ha de forêts brûlées (feux de pâturage ou de végétation + forêts brûlées). Du côté du reboisement, les données collectées du tableau ci-dessous montrent que pour la campagne 2010-2011, la superficie reboisée s’élève à 170,6 ha pour l’ensemble de la région de Matsiatra Ambony.

Tableau 4. Tableau des superficies brûlées et reboisées dans la région de Matsiatra Ambony

Unité : ha

Localisation

Superficie brulée (feux de pâturage ou feux de végétation) en ha

 Superficie des forêts brulées (naturelles et reboisement)

 Evolution de la superficie reboisée

2010

2011

2010

2011

2009-2010

2010-2011

District Ambalavao

42,15

ND

1,29

ND

ND

102,8

District Isandra

10

ND

4

41

ND

13

District Lalangina

1,25

ND

22,25

ND

ND

16

District Ikalamavony

94

75

130

ND

75,8

8,5

District Vohibato

10

91,5

1,25

1075,5

ND

2,3

District Ambohimahasoa

174,5

ND

42

ND

ND

18

District Fianarantsoa I

ND

ND

ND

ND

ND

10

Total

331,9

200,79

1116,5

75,8

170,6

Source :BD / RSE/DREF- haute Matsiatra, Novembre 2011

Les autres problèmes environnementaux de la Région
Les autres problèmes environnementaux ont été classifiés de la manière suivante :
Par rapport à la biodiversité:

  • dégradation de la biodiversité;
  • prélèvement de faune et flore;
  • prolifération des espèces envahissantes;
  • dégradation de la richesse paysagère ;
  • dégradation des forêts naturelles.

Par rapport au sol et à la couverture végétale:

  • pratique courante des tavy ;
  • feux de pâturage et feux de brousse ;
  • exploitation forestière irrationnelle (expansion, bois de feu fragmentation et îlots de forets);
  • diminution sérieuse et remarquable de la formation artificielle;
  • erosion des tanety.

Ensablement de plaines, de rizières et de basfonds:

  • dégradation de la fertilité ;
  • agriculture extensive ;
  • eboulements des versants et détérioration des infrastructures routières ;
  • problème foncier en milieu rural ;
  • dégradation de l’environnement naturel dans les sites miniers, sur les sources d’eau dues aux exploitations forestières / Antarambiby ;
  • dégradation des bassins versants ;
  • pollution de l’eau par les déchets ménagers ;
  • détérioration des infrastructures hydro – agricoles.

Risques liées au climat:

  • risques liés aux aléas climatiques aggravés pour des zones rurales ayant des difficultés de communication (médias, routes) ;
  • faibles développement et utilisation des énergies nouvelles et alternatives.

Par rapport à l’environnement urbain:

  • non application du plan d’urbanisme manque de suivi des réglementations en vigueur ;
  • gestion insuffisante des déchets (ménagers, industriels,hospitaliers, décharge finale) ;
  • insuffisance d’infrastructures d’assainissement ;
  • dégradation de la qualité de l’air ;
  • dégradation de la richesse paysagère.

Cadre administratif

Relief         

La Région Matsiatra Ambony est située dans la partie sud des  hauts plateaux et est caractérisée par un relief montagneux, heurté par des massifs vigoureux isolés et sillonnés par des dépressions étroites.
Trois sous régions naturelles forment la région :

  • la partie orientale, à topographie indécise, correspond à la zone de transition entre la falaise Tanala et les  hautes terres centrales. Les bas fonds marécageux constituent une réserve superficialité importante, mal exploitée pour la riziculture. L’altitude moyenne est de 1 000 m;
  • les  hautes terres centrales correspondent à la partie méridionale du pays Betsileo. Zone densément peuplée et relativement bien desservie, les  hautes terres centrales présentent un relief montagneux sillonné par desvallées plus ou moins étroites;
  • la partie occidentale et australe offre un paysage de grandes plaines et pénéplaines propices àl’élevage et à l’extension de la riziculture (vastes plaines de Tsitondroina et de Zomandao).

Généralités sur les Collectivités Territoriales Décentralisées (CTD) et les services techniques déconcentrés (STD)         

Définition d’une Collectivité Territoriale Décentralisée (CTD)
Une collectivité territoriale décentralisée est une portion du territoire national dans laquelle l’ensemble de ses  habitants électeurs de nationalité malagasy dirige l’électivité régionale et locale en vue de promouvoir le développement économique, social, sanitaire, culturel et scientifique et technologique de sa circonscription. Elle assure, avec le concours de l’Etat, l’aménagement du territoire, la protection de l’environnement, la sécurité publique et l’administration, l’amélioration du cadre de vie ainsi que la préservation de son identité. Elle est dotée de la personnalité morale et de l’autonomie financière. Les CTD sont dotées de l’assemblée délibérante dénommée conseil (conseil régional pour les régions, conseil municipal pour les communes urbaines, conseil communal pour les communes rurales) et d’un bureau exécutif.

La Région
D’après la loi 2004-001 du 17 juin 2004, Madagascar est subdivisé en 22 régions. Se définit comme étant une collectivité publique à vocation économique et social, la région dirige, dynamise, coordonne et  harmonise le développement économique et social de l’ensemble de son territoire. Elle assure la planification, l’aménagement du territoire et la mise en œuvre des actions de développement.
La région est à la fois une Collectivité Territoriale Décentralisée et une circonscription administrative. En tant que Collectivité Décentralisée, elle dispose de la personnalité morale, de l’autonomie financière, et s’administre par des conseils régionaux. En tant que circonscription administrative, elle regroupe l’ensemble des services déconcentrés de l’Etat au niveau régional
La Région Matsiatra Ambony est dirigée par le Chef de région qui représente l’Etat dans sa circonscription.

Les Districts
Le Décret n° 2005-012 du 11 Janvier 2005, modifié et complété par le Décret n° 2007-720 du 25 juillet 2007 et le Décret n° 2008-869 du 11 septembre 2008 portant création des districts et arrondissements stipule que le district est une circonscription administrative relevant de la région dont les limites territoriales coïncident avec celles des anciennes sous préfectures, ex.fivondronam – pokontany. Il comprend un ou plusieurs arrondissements administratifs. Les Chefs districts sont nommés par voie de Décret du Premier ministre, tandis que leurs Adjoints sont nommés par arrêté du Ministre de l’Intérieur.

Les Communes
La commune est une collectivité décentralisée de base au même titre que la région. Elle est une collectivité locale de droit public dotée de la personnalité morale et de l’autonomie financière et administrative. Ses organes, le maire et les conseillers sont élus au suffrage universel direct et administrent librement la commune.
Les Fokontany
Le fokontany est une subdivision administrative de base au niveau de la commune. Le comité du fokontany dirigé par son Président  est l’auxiliaire du chef d’arrondissement, dans ses attributions administratives et fiscales. Les  habitants du fokontany constituent le «Fokonolona». Le fokontany, selon l’importance des agglomérations, comprend des hameaux, villages, secteurs ou quartiers.

Découpage Administratif         

Les districts de la Région Matsiatra Ambony sont composés en moyenne de 12 communes avec un maximum de 18 communes pour le district d’Ambohimahasoa et une seule commune pour le district de Fianarantsoa I. Quant aux fokontany, chaque district possède en moyenne 112 fokontany ; le district d’Ambalavao dispose d’un nombre record de 160 fokontany, suivi par Ambohimahasoa avec 158 fokontany, Vohibato 145 et Lalangina 111. Le district de Fianarantsoa I est celui qui en possède le moins avec 50 fokontany.

Tabeau 5. Découpage Administratif et territorial de la région

Unité : Nb

Districts

Communes

Fokontany

Fianarantsoa I

1

50

Ambalavao

17

160

Ambohimasoa

18

158

Ikalamavony

8

60

Vohibato

14

145

Isandra

11

103

Lalangina

13

111

Total

82

787

Source : MEI/CREAM/Monographie 2009

Par rapport à la superficie totale de la Région Matsiatra Ambony qui est de 20 880 km2, un fokontany a en moyenne une superficie de 26,53 km2.

Les services territoriaux déconcentrés         

Les services territoriaux déconcentrés sont les représentants des ministères au niveau régional. Ils ont pour mission de mettre en œuvre la politique de leurs ministères de rattachement respectifs.Ils assurent la fonction de relai du ministère centrale à un niveau plus rapproché des administrés. Elles rendent comptent au ministère du niveau central sur l’exécution de leur mission au niveau régional.

Liste nominative des services Techniques déconcentrésdans la Région Matsiatra Ambony

  1.  Direction Régionale de Développement Rural (DRDR);
  2.  Direction Régionale de l’Environnements et des Forêts (DREF);
  3.  Direction Régionale de l’Enseignement National;
  4.  Direction Régionale de l’Administration Pénitentiaire et de la Justice;
  5.  Service Provinciale d’Aménagement du Territoire;
  6.  Direction Régionale de la Communication;
  7.  Direction Inter – Régionale de la Culture et Tourisme;
  8.  Office Provincial du Tourisme (PPP);
  9.  Direction Provinciale de Contrôle Financier;
  10.  Direction Inter – égionale de l’INSTAT;
  11.  Direction Provinciale de l’Energie et Mines;
  12.  Direction Provinciale de l’Economie et du Budget;
  13.  Direction Provinciale de l’Industrie et de Développement du Secteur Privé;
  14.  Direction Inter – Régionale des Jeunesses et Sport;
  15.  Direction Inter – Régionale de la Population, de la Protection Sociale et des Loisirs;
  16.  Service Provincial des Transports;
  17.  Direction Provinciale des Postes et Télécommunications;
  18.  Direction Provinciale des Travaux Publics;

Source : PRDR Matsiatra Ambony, 2007

Carte 1. Carte administrative de la RégionMatsiatra Ambony

Quelques directions régionales des ministères avec leurs missions respectives

La Direction régionale de Développement rural ou DRDR

C’est le représentant du ministère de l’agriculture et de l’élevage au niveau de la région, elle a pour mission de : promouvoir le développement rural de la région, coordonner les actions de développement et représenter le Ministère vis-à-vis des autorités locales, du Personnel du Ministère et des partenaires.

La Direction Régionale de l’Environnement et des Forêts ou DREF

Elle assure l’exécution des actions relatives à la gestion des ressources forestières tel qu’il, est mentionné dans la politique sectorielle forestière de l’Etat. Du coté de l’environnement, l’ANAE, et le MNP (Madagascar National Park) en tant qu’agences d’exécution du programme Environnemental interviennent dans la gestion des sols et des aires protégées.

FOFIFA
Le FOFIFA ou centre National de recherche appliquée au Développement Rural représente le ministère de la recherche scientifique et de l’enseignement supérieur. Le FOFIFA appuie les paysans par le biais des recherches des méthodes et techniques agricoles améliorées.
La Direction Interrégionale de l’Eau
Etant un nouveau ministère crée en 2008 après le sommet de l’Union Africaine en Egypte, le ministère de l’eau s’est fixe comme objectif d’offrir une meilleure qualité de vie de la population dans un climat de sérénité et du respect des droits de l’homme. L’accès à l’eau potable figure parmi les priorités fondamentales de tout être humain.
La direction régionale comprend:

  • le Service de l’Eau (SEA);
  • le Service Administratif et Financier (SAF);
  • le Service Médicaux – Sanitaire (SMS);
  • le Service de la Communication (SCom).

Graphique 1. Organigramme de la région

diana-organigram