Planification du Développement, Secteur Privé et Emploi

CONTEXTE

Le Programme de Planification du Développement, Secteur Privée et Emploi (PDSPE) s’inscrit dans la continuité des interventions du PNUD dans la lutte contre la pauvreté à Madagascar. La sécheresse dans le grand Sud de Madagascar a bouleversé les moyens de subsistance des communautés les plus vulnérables ainsi que les économies déjà très sensibles. Afin d’appuyer la sortie de crise et impulser le relèvement des populations, un Plan de Relèvement et Résilience (PRR) a été élaboré de manière inclusive par le Gouvernement et les représentants des bénéficiaires, avec l’appui du PNUD et de l’équipe humanitaire du pays.
Compte tenu de ce fait, un recentrage de ces activités du projet PDSPE vers une zone de concentration, particulièrement dans la Région d’Androy a été décidé en début 2017 afin de contribuer à l’atteinte du Plan de relèvement et de résilience de la région.

OBJECTIF

  • Renforcer les capacités des institutions étatiques dans le pilotage de développement et l’atteinte des ODD
  • Développer une dynamique économique avec une transformation structurelle favorable :
      • au renforcement des capacités productives durables
      • à la promotion des opportunités de création d’emplois et de revenus en faveur des populations vulnérables y compris les femmes et les jeunes dans les zones d’interventions.

CIBLES

  • Départements ministériels
  • Structures décentralisées
  • Secteur Privé
  • Communautés locales

ACTIVITÉS CLÉS

  • Au niveau stratégique :
      • Elaboration des outils politiques et stratégiques : Programme National pour le Développement (PND) Plan pour l’Emergence de Madagascar (PEM), Stratégie Nationale du Développement de la Statistique (SNDS), Modèle macroéconomique de prévision
      • Elaboration des rapports nationaux : Rapport National sur le Développement Humain (RNDH), Rapport sur la priorisation des cibles ODD
  • Au niveau opérationnel
      • Promotion des moyens de subsistances des populations vulnérables : Amélioration des revenus des populations vulnérables;
      • Dynamisation du tissu économique de la région Androy : réhabilitation d’infrastructures (pistes, infrastructures hydro agricoles) en appui aux chaines de valeur, promotions des chaines de valeur pêche et petits élevages, promotion de la finance inclusive ;
  • Préservation de l’environnement : fixation des dunes, reboisement.
THÉORIE DU CHANGEMENT

    • Si les acteurs étatiques (Ministères, Structures et Collectivités Territoriales Décentralisées) disposent les capacités institutionnelles nécessaires en matière de pilotage des secteurs clés dans la mise en place d’un cadre favorable aux activités économiques;
    • Si la planification sectorielle pour l’atteinte des ODD est renforcée et les politiques sont mises en oeuvre;
    • Si la capacité de la communauté à planifier les actions de développement dans leur zones et à mieux gérer les appuis obtenus en vue de leur pérennisation s’accroit;
    • Alors :
      Les populations vulnérables dans les zones d’interventions accèdent aux opportunités de revenus et d’emplois, améliorent leurs capacités de résilience et contribuent à une croissance inclusive et équitable pour un développement durable.

CONTRIBUTION DU PROJET À L’ÉGALITÉ DE GENRE

Priorisation des femmes notamment des femmes chefs de familles mono parentales parmi les cibles du projet.

PRINCIPALES RÉALISATIONS

Renforcement de capacité de planification et de pilotage du développement

    • Le Ministère en charge de l’Economie est doté en modèle de prévision macroéconomique, permettant d’estimer entre autres, l’impact sur la croissance d’une mesure de politique économique prises et surtout de faire le cadrage macroéconomique (actualisation du modèle de prévision macroéconomique) ;
    • L’ossature d’une base des données du Système Nationale Intégré de Suivi et d’Evaluation est disponible auprès du Ministère en charge de l’Economie ;
    • La loi sur les statistiques mise à jour et promulguée. Les réflexions sur la réforme de l’INSTAT dans le cadre de l’élaboration et de la mise en oeuvre de la Stratégie Nationale du Développement des Statistiques ont été réalisées ;
    • Des guides, études et recherches thématiques pour accompagner la mise en oeuvre des ODD sont disponibles ;
  • Rapport sur la priorisation des cibles des ODD,
    • Rapport National sur le Développement Humain sur le thème de la mobilisation des ressources,
    • l’Enquête sur l’Indice de Production Industrielle (IPI),
    • Les rapports sur les tendances de la coopération au service du développement,
    • Guide pratique de mise en place et d’opérationnalisation de Dialogue Public Privé.

Dynamisation du tissu économique des régions d’intervention

  • Renforcement de capacités de la Chambre de Commerce et d’Industrie de l’Androy: une base de données des opérateurs, un mécanisme de leur recensement ainsi qu’une cartographie des opportunités agricoles et des offres de services en faveur des opérateurs et la promotion de la filière porteuses disponibles ;
  • Les différentes variétés ainsi que, les transformations possibles du cactus de l’Androy identifiés
  • Une enquête sur le cheptel de l’Androy réalisée, permettant ainsi d’avoir une idée sur le stock du cheptel dans la région ainsi que le comportement des grands et petits éleveurs;
  • Dans le cadre de l’industrialisation rurale, 4 Greniers Communautaires Villageois (GCV) établis et opérationnalisés en partenariat avec la l’agence de microfinances CECAM, et 3 unités de plateforme multifonctionnelles dans les régions d’Analamaga et atsimo Andrefana ;
  • Mise en relation des apiculteurs avec des opérateurs économiques à travers l’approche IMD (Integrated Market Development) dans la régions Atsimo atsinanana.

Appui au relèvement et à la résilience de l’Androy

  • Amélioration revenu et conditions de vie des ménages : 9 547 ménages Bénéficiaires dont 5 270 hommes et 4 277 femmes ont accès à des activités génératrices de revenu dont 45% sont des jeunes grâce aux activités cash-épargne réalisées sous la conduite des Services Techniques déconcentres. Chaque bénéficiaire est un chef de ménages homme ou femme, et chaque ménage est composé en moyenne de 6 personnes dont aux moins 2 enfant de bas âges.
  • Réhabilitations des infrastructures : Traitement des points noirs sur 140Km de pistes rurales avec la réalisation d’une vingtaine d’ouvrages bétonnés (radiers, cunettes, petit pont submersible) dans les 4 districts de l’Androy, Réhabilitation totale de la descente de Lavanono Beloha, rehabilitation de 4 barrages et un bassin de retenue d’eau dont 2 à Beloha et 2 Ambovombe, construction de 2 puits avec pompes manuelles à Ambovombe et Tsihombe ;
  • Préservation de l’environnement : 40ha de dunes fixées à Faux Cap Tsihombe, et 10Ha de site reboisé à Belindo Bekily pour la protection de source d’eau.

PERSPECTIVES

    • Finaliser l’élaboration du PEM – Plan pour l’Emergence de Madagascar ;
    • Appui au cadre de planification national renforcé et aligné sur les ODD ;
    • Présentation et mise en oeuvre de la Stratégie Intégrée de Développement du Grand Sud – SIDGS;
    • Renforcement du système statistique adapté au suivi des ODD ;
    • Renforcement des capacités et élaboration d’outils d’analyse économique pour une efficacité de l’orientation des politiques ;
  • Appui au pilotage des secteurs clés dans la mise en place d’un cadre favorable aux activités économiques sont renforcées
  • Amélioration de l’accès aux services adaptés pour promouvoir les moyens de subsistance des populations de l’Androy et leur intégration dans des chaînes de valeur porteuses et adaptées au contexte:
      • Appui aux bénéficiaires à l’accès aux services financiers à travers le développement de groupements villageois d’épargne communautaire et promotion de l’éducation financière ;
      • Mise en place de 4 centrales solaires photovoltaïques avec leur réseau de distribution pour la Promotion de l’Energie renouvelable en appui aux dynamiques socio-économiques,
      • Réalisation de 10 forages mécaniques avec pompes manuelles dans les districts de Beloha et de Bekily , pour favoriser le développement de la culture maraichères et l’élevage, ainsi que la disponibilité de l’eau potable.
      • Promotion et clustering des filières porteuses priorisées ( cactus, ovins/caprins, ricin, …) pour la diversification des activités économiques;
      • Mise en place de petites unités de transformation ( ricin et cactus) dans le cadre de l’industrialisation rurale ;
      • Préservation de l’environnement par la mise en place des brises vents et à la fixation des dunes ;
    • Accompagnement des bénéficiaires dans le développement de leurs activités génératrices de revenus, en partenariat avec des ONG ( ADRIS , LGW, CDA).