Cérémonie de clôture de l’Année Economique 2015

21 décembre 2015

L’année économique 2015, dont le lancement officiel s’est tenu au même endroit le 13 février dernier, est officiellement clos ce jour par une cérémonie similaire, au ministère de l’Economie et de la Planification à Anosy, sous l’égide du Ministre de l’Economie et de la Planification, le Général de Corps d’Armée Herilanto Raveloharison.

Comme on le sait, le ministère de l’Economie et de la Planification a pour missions la conception, le pilotage, la coordination et le suivi ainsi que l’évaluation de la politique de développement de l’Etat, aussi bien au niveau régional que national. L’objectif étant de promouvoir la culture des résultats et de redevabilité, aussi bien auprès de l’administration qu’auprès des acteurs de développement et des simples citoyens.

Pour arriver à ces fins, le ministre de l’Economie et de la Planification prône un partenariat avec les institutions et ministères, la société civile, le secteur privé, les partenaires techniques et financiers, les universités et les grandes écoles et même des simples particuliers et ce, à travers des dialogues, des échanges, des renforcements de capacité et des conférences. En effet, une unicité des vues est nécessaire pour arriver rapidement au développement de l’économie, et personne n’est de trop dans cette grande œuvre qui consiste à extirper Madagascar du bourbier du sous-développement dans lequel il est enlisé depuis trop de temps.

La cérémonie de clôture de l’année économique 2015 constitue ainsi pour le ministre de l’Economie et de la Planification une occasion de rendre compte des progrès du développement économique et social au titre de l’année qui tire à sa fin, sur la base des objectifs initialement définis et des résultats obtenus à partir des indicateurs des programmes sectoriels. Il abordera des sujets économiques et macroéconomiques tels que la croissance inclusive, la productivité du secteur primaire, le dividende démographique, ainsi que, entre autres, des industries extractives et de l’AGOA, sans oublier la Mobilisation des Ressources Intérieures, un vaste chantier prometteur pour l’économie national sur lequel le ministre de l’Economie et de la Planification et ses lieutenants s’activent beaucoup ces dernières semaines.